Dominique, Nathalie, Raoul, Guillaume et Gilles sont au rendez-vous d’Argiliers. Gilles a décidé de vendre son VAE et donc roule à nouveau sur une VTT « normal » (Giant Athem carbone). Guillaune aussi à un nouveau VTT Mondraker, son cadre Scott a cassé cet été. Gilles nous propose le circuit de ce matin. Nous attaquons directement par les monotraces, qui se succèdent gaillardement. Le rythme est très bon au grand dam de Nathalie qui reprends le vélo après une dure et longue saison de travail. Raoul descend à toute vitesse avec son fils Guillaume dans la roue, ils font plaisir à voir ! Au détour d’un chemin nous croisons Hervé et un compère, Hervé est en grande forme car la veille il a monté le Ventoux !! respect. Nous descendons jusqu’à Castillon où Gilles nous amène découvrir la Léproserie de Castillon. Voici deux mots à se sujet : Les ruines sont  au sud de Castillon, pas loin de la chapelle Saint Christophe. La lèpre, connue en Occident dès l’époque gallo-romaine, emmenée en Europe par les croisades, atteint son maximum au XIIe et XIIIe siècles. Elle inspire à cette époque une terreur telle que les lépreux perdent leurs droits civiques et sont rejetés de la communauté humaine. Brrrr…. Les ruines sont à voir de plus un superbe monotrace technique à souhait nous y amène. Gilles prévoit de nous rapprocher de Remoulins puis de monter au dessus du Pont du Gard. Mais Nathalie a les cuisses qui chauffent trop et, fort galamment, nous proposons de raccourcir le retour. Nous voilà à Vers où Gilles nous propose une halte fraîcheur à « La Grange » un adorable petit bistrot sur la place du Village, c’est à tester absolument (bière locale, coca british et pac à l’eau).
lepreux
grange
Il est temps de dire que Gilles roule encore plus vite avec son VTT léger qu’avec son VAE, l’animal a de la ressource et roule comme un kid ! Après la pause fraîcheur il repart avec le Trek de XC semi-rigide de Nathalie et voilà qu’il continu à allumer sur les chemins… il va falloir lui coller un dossard pour trouver athlète à sa mesure :). Fin du parcours, très ombragé tout du long – bien joué – et retour à la maison. Gilles nous a fait un circuit extrêmement ludique, très plaisant, bravo. La version longue… une autre fois quand Nathalie aura retrouvé ses jambes.
Dominique