Le confinement, ce n’est pas très rigolo
Mais grâce à lui, nous conserverons la santé
Et quand tout danger sera enfin écarté
Nous pourrons alors remonter sur nos vélos 

Quel bonheur, quel plaisir, quelle joie ça sera
De pédaler à nouveau, le nez dans le vent
Tout redeviendra simple comme auparavant
Des va et vient, jamais on ne se lassera 

Nous irons sur les routes ou dans les forêts
Selon que l’on soit routard ou vététiste
On verra partout notre tenue cycliste
Sur le dos de chacun fièrement arborée 

Cependant n’oublions pas trop vite la leçon
Car tout peut ressurgir du jour au lendemain
Bâtissons ensemble un monde un peu plus sain,
D’un meilleur avenir faisons nous les maçons.