Rando de St Hilaire de Brethmas suite…
Nous étions nombreux à participer à cette sortie aussi bien en VTT qu’en Route. Ce déplacement en nombre nous a valu un joli trophée !
Voici les sensations de quelques uns d’entres nous :

Yan : Pour ma part une rando assez physique, avec beaucoup de relance. Mais un manque de mono ou de partie technique, c’était une rando plutôt très roulante avec de belles montées. Un petit bémol les ravitos étaient quasi inexistant : sur le parcours du 37 km il n’y en avait qu’un au bout de 10Km, la fin fut dure pour Joël qui n’avait pas pris grand chose le matin au départ.Et le ravito final à l’arrivé était minable ( une peu de chips, un peu de chocolat et le restant des croissants du matin).
Bref une bonne rando physique sans technique et on y va pas pour les ravitos copieux…

Michel : Bonne la rando, agréable et physique bien que beaucoup trop de route et un ravitaillement au bout de 10 km c’est une première!!! Joel à fini un peu usé, pas de vélo depuis 1 mois. On s’est loupé 2 fois problème de balisage, ce qui nous a permis de croisé 2 fois Bruno et Valentin sur 35 km

Péto : Denis ainsi que l’ensemble du bureau, merci pour cette belle rando, on s’est régalés !

Bruno : J’ai fais le 45 km jusque au ravito puis j’ai repris le 35. Il est vrai qu’il était un plus roulant. La première boucle était plus joueuse plus fun avec de beaux singles et de belles grimpettes aussi.

Concernant les parcours VTT, il semblerait que les circuits les plus intéressants étaient le 45 km et le 28 km qui permettaient de profiter de la jolie première boucle option.

Denis : Circuit route 80 km. 12 au départ : Anita, Flo, Emilie, Romain, Roger, Maurice, Dominique (LAVIGNE), Hervé, Georges L, Daniel C, Hugo et moi. Trois filles donc et un cadet, Hugo, pour sa première rando route.
Il ne fait pas trop chaud. Départ tranquille par une petite route défoncée. On aurait préféré la grande route Alès/Uzès ! Finalement on la retrouve quand même. Direction Mons et la première difficulté. Maurice coince un peu, il n’a pas de kilomètres,  il préfère sagement bifurquer sur le 40. Bonne ambiance, ça discute, on attend tout le monde en haut des bosses. Un peu plus loin, sur la route, Alès/Bagnols, on oublie de tourner à gauche. Pas grave, on sait où on va, on rattrapera le parcours. Direction Brouzet, puis Navacelle.  A droite, les choses se compliquent un peu. Ca grimpe gentiment sur 2/3 bornes. Après la descente, on prend à droite, pour rejoindre le village du Bouquet. Là, ça se complique vraiment ! même si on ne va pas jusqu’au sommet, le pourcentage fait mal aux jambes. Ca grimace dur à tous les niveaux ! On laisse le sommet sur la droite pour replonger en face, avec ses deux passages à 24%. Prudence les gars, faut pas s’envoler ! On retraverse la nationale pour aller vers le Chabian. On croise des groupes, on en rattrape d’autres. Puis c’est Marcillac. Celle-là, certaines s’en seraient bien passées 🙂 hein Flo ? Arrivés à Foissac, le parcours reprend la grande route d’Alès balayée par un joli mistral. Pas très agréable d’autant que des petites routes nous amèneraient au même endroit. Les petites bosses s’enchaînent gentiment et nous conduisent vers le ravito. Pas très bien placé selon nous puisque nous n’avons plus que 10 km à faire. Pas grave, ça réchauffe quand même. Hugo s’est bien ravitaillé mais ça lui fait tout drôle de remonter sur le vélo ! C’est la première fois qu’il roule autant mais il s’en sort très bien. Derniers kilomètres groupés, Emilie est finalement contente que le circuit fasse un peu moins qu’annoncé !

A l’arrivée, plein de sourires et, cerise sur le gâteau, médaille pour Hugo, il était le plus jeune sur le 80, et trophée pour UZES VELO CLUB, club le plus représenté avec 29 participants !  Puis repas tous ensemble pour clore un dimanche frisquet mais bien agréable.
[nivoslider id=”8024″]
[nivoslider slug=”st-hilairoise-2016″]