La Bouscarasse 

Aujourd’hui, le temps est incertain. Le soleil fait pâle mine derrière un épaisse couverture de nuages menaçants, prêts à déverser des trombes d’eau sur la région et sur nos petites têtes.

Maurice et Michel sont venus pédaler avec nous. Nadine, Catherine dont c’est le retour et Gilles sont là. C’est donc un groupe de 6 qui s’élance pour une petite rando du côté de la Bouscarasse.

Tout d’abord, direction Montaren et sa fameuse Carcarie que nous traversons par les petits chemins habituels balisés FFC. Ensuite Serviers. Par le sentier qui est au bout du village nous atteignons l’orée de la Bouscarasse. Nous pénétrons dans ce bois toujours par le circuit balisé et débouchons sur les grands chemins carrossables. Mais, le lieu est devenu inhospitalier : Les bordures de ces chemins ont été déboisées sur une très grande largeur, les chemins eux-mêmes sont impraticables tant les gros engins de chantier ont circulé dessus. Nos pneus se chargent rapidement d’une épaisse gangue de boue. Nous délaissons ce lieu pour aller, par l’ancienne voie ferroviaire, jusqu’au pont de Juston. Là le grand serre d’Aureilhac nous attend. Nous gravissons coup de pédale après coup de pédale le chemin qui mène sur les hauteurs de celui-ci. Encore une petite montée, caillouteuse et nous sommes au point haut de l’endroit. Par beau temps on peut de là admirer tout le paysage environnant depuis les Cévennes jusqu’aux contre-forts alpins. Mais aujourd’hui ce sont les gouttes d’eau qui nous reçoivent car il commence à pleuvoir. Nous traversons par les sentiers tout le grand serre. Arrivés en bout, au grand dam de Gilles, nous évitons le sentier des conques. La pluie fine qui tombe nous a déjà bien trempés. Alors inutile d’en rajouter avec des chemins trop boueux. Le choix d’un retour rapide est pris en se dirigeant vers le lavoir situé en amont d’Arpaillargues. Ensuite, par le chemin qui traverse la quartier de la Garriguette, nous regagnons Uzès. A l’arrivée, un beau coin de ciel bleu se découvre et le soleil fait son apparition. Tout simplement rageant.

Le circuit d’aujourd’hui ne fait que 22 Km environ. Raccourci à cause du mauvais temps mais aussi des travaux gênants dans la Bouscarasse dans laquelle nous ne nous sommes pas attardés. Malgré tout il reste un circuit sportif qui présente quelques difficultés, des montées un peu raides parfois et des chemins empierrés pas toujours faciles à négocier surtout lorsqu’ils sont rendus glissants par la pluie.

_________________________