La boucle d’Argilliers :

Aujourd’hui, il ne fait pas très chaud. Le soleil est bien présent mais, l’air est vif. Le fort Mistral qui a soufflé cette semaine s’est calmé et nous pouvons tout de même envisager une petite rando VTT sympa.

Gilles, Camille, Nadine et moi-même, nous nous élançons sur le 25 Km de la vététruffe jusqu’à Saint Maximin. Arrivés au village, nous le traversons par le bas, traversons le lotissement des Santolines pour ensuite bifurquer à gauche. Après une montée un peu raide, nous nous engageons à droite sur un sentier qui passe auprès de la combe des Planes. Nous ne prenons pas cette dernière qui a été très endommagée par les orages de l’automne et continuons notre balade en direction de la résurgence de Bordnègre. Un peu avant nous faisons un arrêt aux vestiges de l’aqueduc romain. Puis nous faisons un deuxième arrêt à Bordnègre même. La rivière coule encore assez fort et il n’est pas envisageable de nous engager sur le chemin qui mène vers la combe de Picouvert. Celui-ci est sous l’eau et de plus, les intempéries l’ont complètement ravagé. Nous poursuivons en direction d’Argilliers et remontons le sentier réaménagé à coups de sécateur par le club pour le passage de la vététruffe. Ce dernier se dirige vers la cabane des chasseurs tout en haut de la combe du Rouge (il a du s’en boire…..). Ensuite nous prenons la direction de Saint Siffret, des Planes, de la table d’orientation. La descente à la vallée de l’Eure se fait par le petit monotrace chaotique qui se termine en bas sur le parcours sportif. Nous revenons à Uzès par le parc du Duché davantage à côté de nos mécaniques que dessus car ça grimpe, grimpe, grimpe.

Ce circuit d’environ 28 Km a permis à Nadine et à Camille de connaître un peu mieux notre belle garrigue et son passé historique. Outre cet intérêt, ce parcours ludique par moments, roulant ou technique à d’autres s’est avéré être un bon petit circuit de VTT.

_______________________