Sortie VTT du Samedi 10 Décembre 2016

Le circuit des 20 kilomètres de la « vététruffe » 2017:

Aujourd’hui, je propose au groupe d’aller repérer le parcours familial de la « vététruffe » d’une longueur de 20 kilomètres tracé par Jean-Renaud. La semaine dernière déjà, nous avions tenté de le suivre mais, ne me rappelant plus tout à fait de certains passages, nous avions dévié par endroits portant la longueur totale du circuit à 25 ou 26 kilomètres. Dans la semaine, aidé technologiquement par l’ami Gilles, j’ai téléchargé la trace du circuit sur mon I phone de façon à bien suivre ce circuit et uniquement ce circuit.

Nous partons à 9 heu! 8 car Gilles, présent au départ, s’aperçoit que son beau VTTAE n’est pas en état de rouler : le papillon qui maintient l’axe de la roue arrière n’est plus là, vraisemblablement perdu dans les chaos d’une précédente sortie. Pas possible pour Gilles de nous suivre dans ces conditions et nous voilà donc 8 : Catherine, Camille, toute en rose, Gérard et Lucas, son petit-fils, Gilles, de Saint Siffret, Patrick, de retour parmi nous et les 2 Alain.

Le début est facile, roulant. Nous traversons la plaine jusqu’à la Carcarie à bonne allure. Il fait un peu frais mais bientôt, lorsque nous aurons atteint les parties boisées, la température sera plus clémente. Nous passons sous la Carcarie, prenons le rond point de Serviers et entrons dans le village. Une petite montée dans les ruelles et, nous nous engageons dans le premier sentier du jour. Celui-ci mène vers la « Bouscarasse ». Un peu plus loin, pour éviter la zone des « flaques d’eau », je change de direction et la sirène de mon I phone ne tarde pas à se faire entendre. Tout étonné, j’arrête la sirène et poursuit sur le même chemin, persuadé que c’est le bon. Mais, j’apprendrai plus tard qu’à ce moment là nous n’étions plus sur le 20 mais, sur une boucle du 25. D’où la sonnerie stridente de mon appareil. Nous entrons dans la « Bouscarasse » et tout de suite après, tournons vers la gauche pour nous diriger vers le pont de Juston. Arrivés à cet endroit, je remets en route le GPS. Il ne sonne plus. Tout va très bien. Ensuite c’est la montée du Grand Serre d’Aureilhac qui tire un peu aux mollets mais par le chemin carrossable, ça va mieux que par le sentier. Arrivés en haut, nous faisons une petite pause. A cet instant passent 4 braves vététistes venus de Foissac. Nous les informons de notre rando vététruffe prochaine et les invitons à s’y inscrire. Nous poursuivons ensuite notre circuit et, quelques petits kilomètres plus loin, la sonnerie retentit de nouveau. Nous faisons demi tour, prenons un autre chemin et l’alarme se calme. Puis, c’est le lotissement du « clos des vaques » que nous longeons par un sentier de bois avant de nous engager sur un autre sentier. Cent mètres plus loin, nouvelle alerte. Je poursuis tout de même dans la même direction persuadé que nous allons bientôt recouper le bon tracé. Et, en effet, quelques hectomètres plus loin ma sirène se calme. Nous revenons tout de même en arrière pour effectuer le bon tracé en prévision de son balisage futur. Nous arrivons à Uzès à l’heure pour nous rendre tous à l’AG du club.

Ce circuit dans son ensemble est plaisant, agréable à rouler. Les difficultés sont moindres, il n’y a pas de passages à risque. Bref, c’est un véritable circuit familial qui devrait satisfaire ceux qui l’emprunteront lors de notre vététruffe annuelle. Bravo à Jean-Renaud.

__________________