La boucle de Castillon :

Nous partons à 8 aujourd’hui avec Catherine, Camille, Raoul, Guillaume, Gilles (Saint Siffret), Jean-Marc, Jacques et Alain pour la sortie du Samedi après-midi. Le ciel est gris mais, pas trop menaçant et il semblerait que la pluie ne soit pas imminente. Nous prenons le chemin qui passe en dessous de Saint Siffret et poursuivons toujours dans la même direction vers Flaux. Après deux montées et une descente sur les pentes des Grandes Planes ainsi qu’un peu de roulage sur les chemins, nous nous retrouvons sur la route qui mène à Valliguières. Quelques gouttes commencent à tomber et nous nous demandons à ce moment s’il faut continuer ou envisager un retour rapide sur Uzès. L’ondée n’étant que passagère, nous nous engageons dans la combe de Vayer qui mène à Castillon. Cette combe a énormément souffert aux inondations de 2012 et nous ne savons pas comment nous allons la retrouver avec ses deux grands fossés qui barrent le chemin. Or la surprise c’est que cette combe a été entièrement rénovée sur toute sa longueur, élargie également avec des gros broyeurs. Partout nous roulons sur des morceaux de bois qui parfois se relèvent et viennent buter contre les cadres. Jean-Marc en fait la triste expérience car l’un de ces bouts de bois s’engage dans son dérailleur et brise net la patte de fixation. Nous devons démonter le dérailleur et raccourcir la chaine pour effectuer une réparation de fortune qui lui permettra de poursuivre sa route avec le groupe. Arrivés à Castillon, nous ne montons pas au village mais prenons une direction qui nous amène à travers bois jusqu’à Vers. De là, par les carrières, nous faisons la jonction avec Argilliers, nous passons près de Bornègre et roulons jusqu’à Saint Maximin. Nous empruntons ensuite le circuit N°12 qui passe sous la combe de l’Evesquat et rentrons à Uzès par le château Bérard et la montée des carrières. Arrivés aux voitures, le compteur de Raoul affiche 40,9 Km. La nuit est presque entièrement tombée. Tout le monde est ravi de cette randonnée qui présente un assez grand développement, sans difficulté particulière que ce soit au niveau de sa technicité ou de sa dénivelée.

_____________________