L’oppidum de Gaujac :

IMG_20160702_130023Le groupe VTT du Samedi avait prévu depuis quelque temps déjà de faire une sortie pique nique à l’oppidum Saint Vincent situé sur la commune de Gaujac. Ce site, avec ses vestiges romains entre autres, paraissait offrir autant par sa distance, pas trop éloigné d’Uzès, que par sa splendeur, le lieu idéal. Ce matin donc, un tout petit groupe formé de Françoise, Gérard, Jean-Luc et Alain s’élance pour faire cette randonnée.

La première direction que nous prenons est celle de Saint Siffret par le château Bérard et ensuite par la montée, toujours un peu raide, qui mène directement sur le plateau, chemin des Planes. Ensuite le roulage devient facile, nous dépassons Saint Siffret et arrivons rapidement sur les hauteurs de Flaux, au lieu dit « Les Lauzières ». Il est tout autant aisé ensuite de rejoindre le village de la Capelle. Nous rendons visite au vieux moulin qui trône sur la colline avec ses pales gigantesques avant de nous engager dans la descente vers la vallée de la Veyre, petite rivière qui termine sa course dans la Tave. Après un court roulage très agréable en remontant vers l’amont, nous quittons la vallée par la droite. Le chemin, assez roulant au début, devient de plus en plus cassant. La roche est dure et ne rend pas le roulage très confortable mais, tant bien que mal, nous nous hissons au sommet de la colline. De là, nous n’avons plus qu’à prendre le chemin qui mène directement à l’oppidum. C’est toujours impressionnant de pénétrer dans ce lieu qui eut, en des temps anciens, une activité humaine importante. D’anciens temples, d’anciens thermes, témoins de ce passé lointain, sont encore là, suffisamment conservés pour que l’on puisse en forçant quelque peu son imagination, avoir l’impression fugace de la présence de ses habitants. Quelques gouttes de pluie viennent nous tirer de cette rêverie. Le soleil est caché depuis notre départ et les nuages paraissent maintenant bénir notre arrivée. Ces quelques gouttes passagères ont un effet rafraichissant sur nos organismes échauffés. Nous nous installons près du temple d’Apollon, rien que ça, et sortons notre subsistance de nos besaces. Instant de réconfort vivifiant, convivial et fort sympathique ! Nous repartons ensuite vers le village du Pin faisant au passage une brève halte à la tour de surveillance des incendies et à la table d’orientation. Celle-ci offre une vue dégagée d’une part vers les premiers monts d’Ardèche et d’autre part vers la vallée rhodanienne du côté de Pont Saint Esprit. Le soleil a maintenant fait son apparition et les cigales se sont mises à chanter présageant le retour de la chaleur. L’arrivée au Pin se fait par un petit sentier à forte déclivité débouchant sur le lavoir. Nouvel arrêt pour remplir nos gourdes avant de quitter le village d’abord en direction de Pougnadoresse puis de Masmolène. Empruntant ensuite l’un de nos circuits qui passe par là (N°10), nous gagnons Saint Hyppolite de Montaigu, traversons la plaine pour rejoindre le chemin qui passe sous la Commanderie de Saint Siffret et rentrons à Uzès en longeant les bois. La terrasse du café de l’esplanade nous tend les bras. Nous nous installons pour boire le dernier pot de l’amitié avant de nous séparer.

Ce circuit de près de 50 kilomètres, nous a bien plu. Il ne présente, au delà de sa longueur, aucune difficulté particulière et permet d’échapper un peu aux trajets habituels autour d’Uzès.

Les sorties du Samedi reprendront en Septembre après la nocturne du club programmée au Vendredi 16 Septembre. Venez y nombreux que diable !

Bon été à toutes et à tous.


___________________

Uzes Gaujac

Gaujac Uzes