Une sortie au goût amer :

Nous avions fait une si belle sortie aujourd’hui avec Catherine, Nathalie, Robert, Françoise, Théo, fils d’un cousin de Gilles, Antony, son copain, Gérard et Alain que nous ne nous attendions pas du tout à une telle fin de randonnée. Sur le chemin du retour, après avoir passé Aubussargues en direction du pont de Juston, Françoise heurte avec sa roue avant une petite pierre. L’endroit est pourtant très roulant, large, carrossable, presque lisse. Trop peut-être, car l’inattention certainement, a été la cause de cette maudite chute, contre cette maudite pierre. Françoise avait hâte de rentrer, de savourer un chocolat chaud à son arrivée. Et maintenant, la voilà au sol, allongée sur ce chemin, se plaignant de douleurs multiples. Nous la couvrons, la rassurons, la réconfortons, l’enveloppons. Le numéro d’urgence des pompiers, le 112, est saisi sur l’un de nos portables. Trois pompiers d’Uzès arrivent peu de temps après. Un temps court mais, un temps long pour Françoise qui ne peut se mouvoir sous sa couverture. Professionnels, les agents de la sécurité civile placent Françoise sur une civière et l’installent dans l’ambulance. Elle va être dirigée sur l’hôpital de Bagnols car les urgences de Nîmes sont en saturation et, à Alès, c’est guère mieux. D’après un premier examen, son état n’a pas l’air très grave car elle remue bras et jambes à la demande mais, sa souffrance est là et elle nous fait mal à tous. Les pompiers s’éloignent. Robert qui, entre temps, était parti chercher son fourgon, arrive et ramène le reste du groupe, vélos compris, à Uzès.

Une sortie VTT que l’on ne manquera certes pas d’oublier.

Souhaitons un prompt rétablissement à notre infortunée camarade et amie.

Et finalement, j’apprends ce soir par un SMS de Françoise qu’elle a pu rentrer chez elle tard dans la soirée et que ses blessures ne sont pas trop graves: contusions multiples, quelques points au menton. Excellente nouvelle.

Françoise, repose toi bien et reviens nous vite. Alain.

_____________________