La boucle autour de Vallabrix :

Ce sont 7 vététistes qui se regroupent sur l’esplanade : Thierry, Valentin, Nicolas, Clément, Jean-Marc, Gilles B et Alain.

Nous prenons la direction de Saint Victor des Oulles. Traversant la plaine, nous sommes exposés au Mistral qui s’est levé ce matin. Sitôt arrivés dans les Sablons, nous retrouvons le calme, bien à l’abri dans les grands arbres. Nous grimpons jusqu’au sommet de la carrière. Tout au bord de celle-ci, nous sommes surpris par le souffle du vent et par son impressionnant vacarme au travers des branchages. Après nous être un peu amusés sur les bosses, nous revenons au pied de la colline de sable. Là, nous constatons q’une grande zone a été délimitée et même grillagée. Au vu des troncs d’arbres qui ont été soigneusement dégagés de toutes leurs branches sur une belle hauteur, nous en concluons qu’un futur parc de loisirs du type accro-branches va être créé à cet endroit. Plus loin le chemin qui traverse ce magnifique bois a d’ailleurs été considérablement élargi préfigurant la construction d’une voie de circulation routière et certainement d’un immense parking. Adieu nos circuits pérennes 8 et 9, il faudra sûrement les faire passer ailleurs! Mais où? Nous contournons Vallabrix et entamons la montée vers la Bastide d’Engras. Avant l’arrivée sur le plateau, nous bifurquons sur un chemin transversal qui coupe de petites combes au fond desquelles il y a de grosses flaques d’eau. Je m’enlise au fond de l’une d’elles et me retrouve les pieds dedans. Rires amusés de mes compagnons de route qui regrettent de ne pas avoir filmé la scène. Nous faisons une autre remontée un peu plus loin sur un sentier étroit dans une végétation dense et sauvage avant de déboucher sur la D23 qui mène à Saint Laurent, juste après la série de virages. Un peu de roulage sur le chemin d’en face nous conduit au dessus de Saint Quentin. La descente sur la piste anti incendies est rapide et nous sommes vite aux premières maisons. Il ne reste plus alors qu’à rentrer à Uzès par le chemin du mas d’Ayran après avoir effectué un regroupement car nous nous sommes scindés en deux dans la dernière descente.

Belle petite balade qui nous a permis de nous faire plaisir sans avoir trop à peiner contre les éléments climatiques.

Pour info: avec les jours qui croissent, nous avons décidé de modifier, comme nous le faisons chaque année, l’horaire de départ de la sortie qui est désormais fixé à 14 heures. Qu’on se le dise!

______________