Nous étions 13 ce matin à Argilliers. Yan et 3 amis, bons rouleurs d’Alès, Robert, Nathalie et un neveu, Daniel et Clovis, Péto, Bruno, Gilles et moi, Dominique.

Nous avons attaqué directement par la Combe du Rouge récemment nettoyée et qui s’avère être une jolie grimpette sans difficultés notoires (mais, Gilles, les guidons touchent encore un peu…). Puis un bel enchaînement de monotraces connus ont ravis tout le monde. La “Contract”, longue montée a commencée à fatiguer les organismes. Ensuite dans l’enchaînement suivant, Robert à perdu le contrôle de son Levo et a lourdement chuté, genou bien entamé et poignet douloureux, il mettra longtemps à repartir. Heureusement “St Bernard” Bruno était là et a sorti sa trousse à pharmacie magique. Robert et Nathalie couperons par la route quelques kilomètres plus loin. La troupe continue vers Remoulins par l’étonnant monotrace qui serpente entre la route et le gardon, nous roulons cerné par les “canisses”, on ce croirait à la bambouseraie d’Anduze… Direction le Pont du Gard, mais avant d’y arriver, Gilles nous fait monter un rude DFCI puis au sommet descendre immédiatement un mono bien technique et aussitôt nous fait remonter à la même altitude pour, encore, redescendre au Pont du Gard ! Wouaw quelle bavante ! Traversée du célèbre aqueduc romain sous les crépitements des appareils photos des touristes, le maillot UVC va voyager :). Puis encore quelques vires-vires et il est temps de penser à rentrer… face au mistral, aïe, aïe, aïe ça pique dans les jambes ! Halte touristique devant le château de Castille et revoilà le parking d’Argilliers. Retour immédiat pour certains et Apéro rosé/sardines pour d’autres. Une très belle sortie proposé par Gilles à qui nous disont tous merci !

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/activity_1680300331.gpx”]