Sortie du 15 Septembre 2018: Raoul, Nicolas, Patrick, Claude, Gérard, Gilles B, Valérie, Denis, Alain B + Nathan et Camille.

Nous partons en reconnaissance du 25 km de la rando nocturne du Vendredi 5 Octobre. A part une zone qu’il faudra aller débroussailler après Vic, le reste du trajet est parfait. Nous nous plaisons à rider dessus après une interruption de plus de 2 mois. A mi-trajet, Valérie est victime d’une crevaison. Gérard reste auprès d’elle pendant que Denis son compagnon repart par la route chercher son véhicule. En effet après plusieurs tentatives infructueuses pour colmater la fuite, il faut se résoudre à cette solution. Avec Gilles qui a du nous quitter pour problème sur son dérailleur, cela fait 4 participants qui nous quittent. En repassant par Blauzac, ce sont nos deux jeunes Camille et Nathan puis Patrick et Nicolas qui décident de rester au village. Nous finissons le parcours à 4. Tant pis pour eux, ils ne sauront jamais comment la petite mousse à l’arrivée était fraîche et onctueuse….

______________________

Sortie du 22 Septembre 2018: Dimitri, Claude, Raoul, Nicolas, Gilles J, Gilles B, Alain S, Thierry, Dominique, Gérard et Alain B + Camille, Valentin et Clément.

C’est le village de la Capelle qui retient notre attention aujourd’hui. Nous passons par Saint Maximin, Argilliers et regagnons le plateau par le chemin blanc. Il fait chaud, la montée est un peu raide, les organismes s’échauffent mais, nous atteignons le sommet. Un long roulage sur le plateau nous amène ensuite jusqu’à notre objectif : le village de la Capelle qui se découpe dans l’horizon avec son château majestueux paraissant le veiller. Après le village, nous entrons dans une zone très rude où de grosses pierres obstruent le chemin et le rendent difficilement praticable. Claude peste. Il me maudit. Pour rire bien entendu. Ce passage ne dure tout de même pas trop longtemps et nous entreprenons le retour par Masmolène, les hauts de Saint Victor, Saint Hippolyte et enfin Uzès. Sur le retour, Thierry a quelques soucis avec sa roue avant. Grace à une cartouche d’air comprimé additionné de produit anti crevaison, il peut rentrer tranquillement. A l’arrivée, dans Uzès même, c’est Alain S qui a des soucis de crevaison de la roue arrière…. Décidément.

________________