Le mistral glacial n’a découragé ni les coureurs à pieds de Courir en Uzège, ni les cyclistes d’UZES VELO CLUB. Nombre d’entre eux étaient présents pour relever le défi amical qu’ils s’étaient lancés mutuellement dans le cadre du Téléthon 2014 : les uns, sur leurs vélos, devaient couvrir le double de distance parcourue par les autres en courant, ceci sur un parcours dessiné dans les vieilles ruelles d’Uzès, exigeant avec ses pavés et la montée de la rue Saint Théodorit. Une petite participation était demandée à chacun, Téléthon oblige, et c’est à dix heures que nos sportifs s’élançaient.

telethon2014

Dans un premier temps, les cyclistes semblaient devoir prendre le large, mais bien vite on se rendait compte qu’il n’était pas facile pour eux de tenir le rythme, les coureurs à pieds tournaient avec la régularité d’une horloge, engrangeaient les tours, et, vers la mi-course, s’installaient en tête, creusant régulièrement leur avance. Les membres d’UZES VELO CLUB n’en baissaient pour autant les bras, ni les ….pédales qu’ils continuaient à enfoncer avec ardeur. Au passage sur la ligne, le ravitaillement, tenu par Daniel et Stéphanie, qui comptait les tours, les relançait efficacement, même si certains succombaient à l’attirance du vin chaud confectionné par Steph.

De leur côté, les coureurs à pieds, en manque de renforts, commençaient à ralentir. Il faut dire que certains d’entre eux avaient déjà aligné plus de 20 kms. Pour les cycliste par contre, le renfort espéré arrivait : vers 14h00, plusieurs jeunes de l’école de VTT venaient prêter main forte à leurs ainés. Leur participation s’avérait déterminante, Stéphanie n’en finissait pas  de rajouter des tours sur son tableau. Les cyclistes reprenaient la tête pour ne plus la quitter jusqu’à 16h00, et remportant ainsi le défi lancé à leurs amis qui leur ont opposé une très belle résistance.

Finalement, à l’arrivée, que des vainqueurs, le premier étant bien évidemment le Téléthon à qui les deux clubs remettront un chèque de 300€ et un seul regret, la très faible, pour ne pas dire inexistante, participation de la population à cette belle et amicale empoignade.