D’un point de vue sportif, l’épreuve de tri-cross aura été plutôt réussie : plateau de niveau international (sans atteindre celui d’une manche de Xterra) et affluence (les 500 places dispos auront trouvées preneur). Un cadre valorisant, une natation en mer toujours agréable, avec sortie à l’australienne pour rendre la course plus intéressante pour le public, ligne d’arrivée avec l’ambiance des grands jours.
TRIROC
Difficile également d’avoir meilleure marraine que Marion LORBLANCHET. On retrouve également le champion de France de la discipline, et médaillé aux mondiaux, vainqueur de cette seconde édition du Tri Roc, devant la fratrie Shaw, habitués du circuit Xterra. Belle bagarre également chez les dames, où les trois premières ont brillé cette année sur ce circuit.
Chez les féminines, l’Allemande Kathrin MULLER rêve également de podium à Mauï. Après plusieurs podiums et une victoire en Xterra cette saison, elle remporte la course chez les féminines et se classe 21ème au scratch !  Membre de l’équipe d’Allemagne de Triathlon, sélectionnable pour les JO de Londres, elle est sortie de l’eau proche des premiers hommes et avec une avance confortable. Cela n’a pas empêché Coralie REDELSPERGER (31ème scratch) de combler son important retard et de prendre la tête à la fin du VTT, avant de laisser l’Allemande reprendre le large en course à pied. Derrière, c’est une autre triathlète germanique qui complète le podium, Verena EISENBARTH. A la 5ème place, on retrouve la pilote du team VTT Look Beaume de Venise, Delphine BOISSY, dont la sœur Eléa, ancien membre de l’équipe de France XCO juniors, s’envolera pour Mauï avec l’espoir de décrocher un podium dans sa catégorie d’âge.